Parmi la kyrielle d’animations gratuites de cette 37 e édition des Journées européennes du Patrimoine, nous en avons sélectionné quelques-unes, pour arpenter avec passion notre territoire culturel, de l’archéologie au télégraphe Chappe, en passant par la marine. À vos agendas. 

À commencer par cette proposition alléchante: une visite rallye en famille (enfants à partir de 7 ans) des sites d’Amphoralis, de l’Horreum, du Clos de la Lombarde et de la fouille archéologique du quartier des Berges de la Robine. Organisée de façon ludique, la visite invite à suivre le marchand Negociator et les petits potiers Amphoralix et Ampla, dans une enquête qui conduira d’un site à l’autre, à la découverte des ingrédients d’un grand banquet romain avec la récolte au fil du parcours de recettes antiques ainsi que divers lots (lampes à huile, entrées gratuites, etc.) L’opportunité de découvrir en avant-première certaines facettes du nouveau musée Narbo Via. La visite est conçue par les étudiants de la Licence pro guide conférencier de l’Université de Perpignan et l’équipe de médiation du Narbo Via. À l’Horreum, un médiateur sera présent pour répondre à toutes les questions sur les galeries souterraines de ce rare vestige romain encore visible à Narbonne.

Qui n’a jamais foulé le Clos ? 

Le Clos de La Lombarde proposera ses visites en groupes limités à 10 personnes, des ateliers pour enfants, la reconstitution d’enduits peints, les copies de fresques antiques, des dégustations de vins « antiques », et des saynètes inspirées de Plaute jouées en costumes et en latin. Ouverture du site dès 10 h. À Gruissan, le GRASG propose la visite du site antique de Saint-Martin, samedi et dimanche. À réserver auprès de la Ville de Gruissan, les groupes étant limités à cause du Covid. Toujours à Gruissan, l’association Patrimoine Militaire Gruissanais a restauré des Blockhaus tels qu’ils étaient en période d’occupation et invite à les découvrir samedi et dimanche dès 13 h 30 site Granies, route de L’Ayrolle.

Dans le secret des enluminures

Parmi les visites guidées et commentées à ne pas manquer, les réserves du fonds de la médiathèque, seront exceptionnellement ouvertes samedi 19 à 10 h 30, 14 h 15 et 16 h, et dimanche à 14 h 15 et 16 h. Les bibliothécaires patrimoniaux accueillent le public pour faire découvrir quelques documents extraordinaires conservés depuis la création de la bibliothèque municipale en 1833. Les réserves comprennent 50 000 références dont des manuscrits médiévaux enluminés, livres anciens richement illustrés, plans et gravures, ouvrages rares et précieux du fonds local, livres d’artiste. À l’issue de chaque visite, une présentation de la bibliothèque numérique N@rboNum sera proposée. Nombre de places limité à 6 personnes par groupe. Inscription gratuite obligatoire au 04 68 43 40 40. Visites accessibles aux personnes handicapées. Deux expositions sont en accès libre à la médiathèque : des ouvrages anciens de littérature jeunesse et des manuels scolaires et la collection Aimé Vernet. Il s’agit de photographies inédites de Narbonne et d’ailleurs. Commerçant de nouveautés à Narbonne, Aimé Vernet était amateur de photographies collectionnées toute sa vie. Cette collection a bénéficié du don de la famille Ortiz, originaire de Béziers, qui comprenait des plaques de verre familiales, principale source des photos de cette exposition. En 2017, son neveu, Gilles Vernet, a fait don à la Médiathèque du Grand Narbonne de tirages ainsi que de dizaines de plaques de verre.
À La Nautique, samedi et dimanche dès 14 h, balade sur la lagune de l’étang de Bages et découverte des techniques anciennes de navigation à bord du « Deux-Frères », voilier de tradition labellisé Bateau d’Intérêt Patrimonial. Limité à 4 places, embarquement ponton de l’école de voile de la Nautique, durée 30 min, équipement de sécurité fourni, annulation en cas de prévisions météorologiques défavorables. Un peu plus loin, la Ville propose la découverte du télégraphe, la tour Chappe de Narbonne Jonquières, rendez-vous au niveau de Montplaisir.
Des journées intenses en perspective.
 

À noter, l’accès aux installations et aux visites se fait la plupart du temps sur rendez-vous et par groupes réduits, dans le plus grand respect des gestes barrières, le port du masque étant bien obligatoire. En fonction de l’évolution sanitaire, ce programme est susceptible d’être modifié.  

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici