Le PDG d’ADP n’a pas exclu ce vendredi des suppressions d’emplois liées à l’épidémie de coronavirus et annoncé une réduction de moitié des investissements de l’exploitant de l’aéroport de Roissy-CDG et de celui d’Orly, où le trafic a repris le même jour.

“Je n’exclus pas effectivement des mesures qui concernent l’emploi”, a déclaré Augustin de Romanet sur RTL, en soulignant qu’il souhaitait limiter au maximum les réductions d’effectifs.
“Nous aurons des discussions dès le mois de juillet (avec les représentants du personnel) afin qu’ils soient eux-mêmes fixés sur le devenir de l’entreprise”, a-t-il ajouté.
Augustin de Romanet, qui avait déjà estimé que la crise sanitaire devrait amputer son chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros cette année, a annoncé que les investissements du groupe allaient par conséquent être divisés par deux.
“Nous avions prévu d’investir environ un milliard par an et ce chiffre va baisser aux alentours de 400 à 500 millions”, a-t-il précisé.
Interrogé sur le projet de privatisation d’ADP, il a indiqué qu’“à (sa) connaissance, le ministre de l’Economie considère que ce n’est plus d’actualité”.

Transavia ouvre le bal aérien

La ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne, dont le portefeuille recouvre également les Transports, a déclaré lundi que ce projet n’était “pas le sujet des mois qui viennent”, en ajoutant “au-delà de 2022 on verra”.
Le trafic commercial à l’aéroport d’Orly, suspendu depuis le 1er avril en raison de l’épidémie de coronavirus, a par ailleurs repris progressivement ce vendredi.
“L’aéroport devrait accueillir ce vendredi plus de 70 vols et près de 8.000 passagers transportés par une dizaine de compagnies”, a précisé ADP sur son site internet.
Le premier vol de reprise a été opéré par la compagnie Transavia, filiale d’Air France-KLM, qui a décollé dans la matinée à destination de Porto.
Seul le secteur d’Orly 3 est pour le moment opérationnel, les autres devant rouvrir en fonction de la demande, a indiqué ADP. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici