Anthony Cloud, de Moussan, alerte sur une profession en danger.

Le DJ de Moussan Thynano alias Anthony Cloud qui est passionné par l’animation, connaît une période critique due au Covid et aux mesures qui plongent cette profession dans la galère. Le DJ a effectué sa dernière animation à Saint-Tropez avant de ranger les platines.

Aujourd’hui, il témoigne : “Sur les 130 dates habituellement programmées, seules 3 ont été retenues, c’est une perte d’exploitation de la société de 93 % et pour le milieu de la nuit on ne voit pas le bout du tunnel. De mai à septembre, cela représente les 2/3 du chiffre d’affaires, alors que la saison a été un fiasco. Au-delà des pertes financières ce sont des emplois qui sont sacrifiés car l’aide de l’État est insuffisante et mal adaptée. À côté de ça, on ferme les discothèques qui peuvent faire respecter des règles et de ce fait on voit les jeunes se regrouper sans aucune condition sanitaire. Les chiffres parlent d’eux-mêmes sur 1 600 discothèques ; 82 ont déposé le bilan et 300 sont en grande difficulté”.

Souhaitons au DJ local et à tous les corps de métier qui sont touchés par ce virus et ils sont nombreux, que la vie redevienne rapidement normale tant au niveau économique que social.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici