Troisième vague ou pas ? À l’hôpital de Narbonne, le chef des urgences estime que la troisième vague “est bien là”. Le référent Covid du CH de Carcassonne parle de stabilisation. En attendant la préfecture devrait exposer mercredi matin son plan de vaccination dans le département.

Après les temps d’incubation suite aux fêtes de fin d’année, les chiffres commencent à parler. Depuis ce week-end les autorités préviennent : le nombre de nouveau cas détectés dans le département a doublé, se rapprochant de la barre des 600 positifs. Lundi soir 94 personnes étaient hospitalisées, un chiffre en constante augmentation (+3 en 24h) dont 10 en réanimation. 149 victimes de la Covid sont à déplorer dans l’Aude, deux personnes sont décédées depuis dimanche. 13 Audois sont décédés de la Covid en 12 jours. Six patients sont en réanimations, quatre d’entre eux le sont à l’hôpital de Narbonne, ce qui explique l’inquiétude des services dans l’Est audois.

Du côté de Carcassonne, c’est le référent Covid du CH de Carcassonne qui l’assurait lundi, il y a une stabilisation autour de 10 hospitalisations Covid, en médecine et en hospitalisation.

L’État a décidé dans le même temps d’amplifier la vague de vaccinations. On sait qu’actuellement 300 Audois se font vacciner chaque jour, l’objectif symbolique étant d’atteindre le millier de personnes vaccinées dans les 15 jours. Mercredi matin, la préfecture présente l’organisation et à la mise en œuvre des vaccinations  dans le département en présence de l’ARS, de la présidente du conseil départemental, ainsi que des maires des municipalités qui accueilleront un ou plusieurs centres de vaccination (Carcassonne, Narbonne, Limoux, Castelnaudary, Lézignan-Corbières).

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici