Publié le , mis à jour

Dans le cadre d’une convention avec Carcassonne agglo, les laboratoires d’analyse Obépine étudient les eaux usées de la station Saint-Jean depuis fin janvier 2021. Les premiers résultats, tombés le 5 février dernier, concluaient à une évolution “moyenne” de la circulation du Covid. Cette fois, entre le 5 et le 11 février, Obépine observe une tendance à la baisse. 

Le réseau de laboratoires Obépine analyse les eaux usées de la station de traitement Saint-Jean depuis la fin du mois de janvier dernier pour y détecter le niveau de présence du Covid. Deuxième point d’étape après le premier bilan du 5 février qui montrait la stabilité de la circulation du virus. Cette fois, dans son rapport établi au 11 février, Obépine l’indique : “Le niveau de circulation du…

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement

  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l’application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h00 la veille
  • ✓ Publicités limitées

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici