“Libéré, délivré…” Sans tomber dans une euphorie démesurée, la Catalogne vient de franchir une étape importante vers une sortie de crise. L’économie, littéralement paralysée, va pouvoir respirer, un peu. Si la plan de marche est respecté, l’étreinte du confinement devrait encore se desserrer jusqu’aux fêtes de Noël… 

Le plan de réouverture (PROCICAT) sur lequel planchait la Generalitat qui vise à desserrer l’étreinte du Covid-19 sur la société et débloquer une économie asphyxiée par les mesures de confinement, vient d’être adopté au grand soulagement des commerçants mais aussi de la population. Des mesures qui vont au delà de celles étudiées dans le premier projet et qui autorise notamment les bars et restaurants à ouvrir, non plus jusqu’à 17 heures comme initialement prévu, mais jusqu’à 21 h 30.
Une étape importante vers une sortie de crise sanitaire plus durable dans la région.

Le projet qui avait fuité n'a que très peu été amendé.
Le projet qui avait fuité n’a que très peu été amendé. Capture d’écran 324.cat

Ainsi donc, dès lundi, nos voisins catalans pourront donc à nouveau s’attabler sur la terrasse du restaurant du quartier et même commander et boire un café à l’intérieur du bar d’à côté. Une véritable délivrance qui ne tient néanmoins qu’à un fil, celui de l’évolution des chiffres de la pandémie. Des courbes qui semblent stabilisées (*) mais dont les tendances baissières doivent être encore confirmées dans une région qui a déjà payé un très lourd tribut à la maladie. 

Bars, théâtres, piscines…

Ce Plan territorial de protection civile de Catalogne, qui avait “fuité” mardi (créant de vives tensions au sein du Parlement catalan entre les élus indépendantistes de Junts et de l’ERC réunis jeudi en session plénière) a donc été validé avec quelques amendements.

Un dispositif qui prévoit quatre phases vers un déconfinement total, chacune d’elles d’une durée de 15 jours minimum et réévaluée à chaque fois. Ainsi, si la situation sanitaire reste favorable (sur la base d’un taux de contamination qui doit rester inférieur à 0,9), une autre étape pourra être franchie. Un nouveau palier offrant plus de libertés… conditionnées.
Economie, sport et culture. Aucun domaine n’a été oublié. Et au côté des bars et des restaurants, les stades de plein air et les piscines vont pouvoir rouvrir lundi, tout comme les théâtres, les cinémas ou même les salles de concert qui avaient tiré le rideau.

Libertés conditionnées

Mais attention, cette réouverture reste soumise non seulement à des protocoles sanitaires renforcés mais aussi à de strictes limitations notamment de jauge, l’accueil du public étant le plus souvent réduit à 50 % de la capacité habituelle, mais aussi de plages horaires, l’ouverture des bars et restaurants restant prohibée en nocturne mais a été repoussée à 21 h 30.
Des limitations qui s’ajoutent aux mesures de confinement instaurées dans la région depuis plusieurs semaines et toujours d’actualité : couvre-feu à 22 heures, confinement le week-end, limitation des déplacements, masques obligatoires…

Si tout se passe au mieux, la deuxième étape pourra être franchie début décembre avec notamment des capacités d’accueil élargies dans les commerces et établissements accueillant du public, avant la troisième phase qui laisse augurer des fêtes de Noël un peu plus conviviales, avec des rassemblements qui pourront aller jusqu’à dix personnes. C’est déjà ça…

(*) La vitesse de propagation du virus est stabilisée à 0,78 depuis trois jours consécutifs et le nombre des hospitalisations est en baisse constante. Depuis le début de la pandémie, 1 069 personnes sont mortes du Covid en catalogne.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici