Invité de Franceinfo ce mercredi 28 juillet, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, a indiqué que seuls les élèves non-vaccinés de collèges et lycées auront cours à distance en cas de contamination au Covid-19 au sein d’une classe. En primaire, les classes fermeront dès le premier cas. 

“Dans le secondaire, s’il y a un cas de contamination” au Covid-19, “les élèves non vaccinés seront évincés, mais pas les vaccinés”, a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, au micro de Franceinfo ce mercredi. “C’est évidemment une forte incitation à être vacciné”, a-t-il reconnu. Les élèves non vaccinés devront poursuivre les cours à distance durant 7 jours.

La classe sera fermée dès le premier cas de contamination en primaire

Pour le primaire, “quand il y aura un cas de contamination, on fermera” la classe.“C’était une mesure de prudence renforcée, et déjà adoptée depuis le début de l’année, on maintient cette règle pour l’enseignement primaire puisque les élèves ne sont pas vaccinés”. Au sujet de la discrimination que peut engendrer cette mesure entre les élèves, le ministre de l’éducation affirme qu’il “raisonne en termes de moindre mal. On ne raisonne pas en termes de situation idéale”. Avant d’ajouter : “À chaque fois, on a fait au mieux par rapport à des contraintes qui sont énormes, poursuit-il. Là, en l’occurrence, l’objectif, c’est la continuité pédagogique. C’est sûr que cette année, ils ont moins de perturbations que ce qu’ils ont pu avoir l’année dernière, a fortiori si on a réussi à vacciner un maximum d’élèves et d’adultes. Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres, alors que si vous êtes vacciné, vous faites courir ce risque”.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici