Le Premier ministre a précisé en début d’après-midi le dispositif d’aide d’urgence aux ménages modestes annoncé plus tôt ce mercredi par Laurent Saint-Martin, rapporteur de la commission des finances à l’Assemblée nationale.
 

« Nous avons décidé de verser dès que possible, c’est-à-dire le 15 mai prochain, 150 euros par ménage au RSA (revenu de solidarité active) ou à l’allocation de solidarité spécifique », a déclaré e Premier ministre, Edouard Philippe à l’issue du compte rendu du conseil des ministres à l’Elysée ce mercredi en début d’après-midi.

Plus de 4 millions de foyers

« S’y ajouteront 100 euros supplémentaires par enfant », a-t-il ajouté. « Nous avons également décidé de verser 100 euros par enfant pour les ménages qui ne sont pas éligibles au RSA ou à l’allocation de solidarité spécifique mais qui sont bénéficiaires des allocations pour le logement. »
« Ce sera automatique, sans qu’aucune démarche ne soit nécessaire », a poursuivi Edouard Philippe. « Au total ce sont plus de 4 millions de foyers bénéficiaires de cette aide d’urgence »

1.500 € pour les personnels hospitaliers

« Nous savons tous ce que nous leur devons ». Edouard Philippe a également annoncé la mise en place d’une « prime défiscalisée de 1500€ à tous les personnels dans les hôpitaux des départements les plus touchés » par l’épidémie de Covid-19.« Pour tous les autres, une prime de 500 € » sera versée, a indiqué le chef du gouvernement, précisant par ailleurs que les heures supplémentaires des personnels soignants seront valorisées à 50% de plus.

Le Premier ministre a également confirmé la mise en place d’une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu’à 1.000 euros pour certains fonctionnaires mobilisés pendant la crise. « L’Etat souhaite marquer sa reconnaissance envers ses personnels » a t-il commenté. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici