Trente-trois personnes ont été testées positives au coronavirus en 24 heures dans l’Etat de Victoria, dans le sud-est de l’Australie, où les autorités ont décidé d’engager un plan massif de dépistage.
Cette augmentation des cas est sans précédent depuis deux mois dans le deuxième Etat le plus peuplé du pays.

Afin d’enrayer l’épidémie, les autorités vont mobiliser des ambulances et des camionnettes pour mettre en place des points mobiles de test dans les secteurs les plus touchés. Dans les dix jours à venir, 100.000 tests seront ainsi effectués, a précisé le Premier ministre du gouvernement de l’Etat de Victoria, Daniel Andrews.
“Des ambulances et des camionnettes se trouveront littéralement à chaque coin de rue”, a-t-il promis devant la presse à Melbourne.
Pour appuyer ce plan, un millier de soldats vont être déployés à compter de vendredi à Melbourne. La plupart seront affectés au respect des 14 jours de quarantaine obligatoire pour quiconque entre sur le sol australien, mais 150 d’entre eux seront mobilisés sur ce plan massif de dépistage.
Conséquence attendue de cette campagne de tests, les autorités anticipent une nouvelle progression du nombre de cas confirmés dans les jours à venir.

104 décès, 7 500 contaminations

Redoutant qu’un mouvement de panique s’empare de leurs clients, les deux principales chaînes australiennes de la grande distribution, Woolworths Group et Coles, ont décidé de limiter les achats de certains produits.
La hausse du nombre de cas intervient quelques semaines après que l’Australie a commencé à lever les mesures de distanciation sociale. Les autorités sanitaires estiment que cette progression est liée à des rassemblements familiaux.
Au total, l’Australie a dénombré 104 décès et un peu plus de 7.500 contaminations liés au coronavirus depuis le début de l’épidémie.
“Nous devons vivre avec le Covid, il ne va pas disparaître”, a déclaré le Premier ministre fédéral, Scott Morrison, qui a insisté sur la nécessité de “rouvrir” de larges pans de l’économie de l’île-continent.
Dans ses prévisions actualisées jeudi, le Fonds monétaire international (FMI) table, pour l’Australie, sur une contraction de 4,5% du PIB cette année.
C’est mieux que dans ses précédentes projections, quand le FMI estimait que l’économie australienne se réduirait de 6,7%. Pour autant, l’institution appelle le gouvernement fédéral à être prudent dans le démantèlement à venir du vaste plan de soutien financier mis en place par les autorités.
Il intègre notamment la prise en charge par la puissance publique du salaire de 3,5 millions de personnes. Scott Morrison a indiqué que ce mécanisme serait stoppé en septembre. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici