De nouveaux arrêtés préfectoraux ont élargi la liste des villages dans lesquels la réponse à un « besoin d’approvisionnement de la population » a mené à des autorisations, sous conditions de respecter des nombres limites de commerçants et de clients.

Le 26 mars, la préfecture de l’Aude rappelait que « la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet est interdite ». Un principe qui a notamment mené à la suspension du marché de la place Carnot, à Carcassonne, avec un refus de la demande dérogatoire formulée par la Ville. Cependant, précisait la préfecture, « pour les cas spécifiques où la tenue d’un marché alimentaire est absolument nécessaire pour répondre au besoin d’approvisionnement de la population, la préfète de l’Aude peut, sur demande du maire de la commune concernée et de manière exceptionnelle, accorder une autorisation d’ouverture ». Une possibilité qui, la semaine passée, avait valu l’octroi de dérogations pour les villages de Caunes-Minervois, Caves, Couiza, Lagrasse, Moussoulens, Quillan, Rieux-Minervois et Soulatge, avec la nécessité affichée que les commerçants assurent le respect des mesures d’hygiène et gestes barrières.

De nouvelles communes bénéficient désormais de ce régime, à la suite de la signature de nouveaux arrêtés qui évoquent le besoin d’approvisionnement et précisent « l’absence sur la commune de commerce alimentaire de proximité ou de petites/moyennes surfaces accessibles à pied notamment pour les personnes âgées ou non mobiles ». Des textes qui précisent pour chaque village la limitation du nombre de commerçants et de personnes réunies simultanément sur les lieux des marchés : Azille (5 étals et 25 personnes les vendredis de 8 h à 12 h 30), Tuchan (4 et 15 les lundis et jeudis de 8 h à 12 h), Saint-Jean-de-Barrou (2 et 10 les jeudis de 10 h à 12 h), Laroque-de-Fa (10 et 30 les vendredis de 17 h à 19 h), Val-de-Dagne (4 et 25 les mardis de 16 h à 19 h 30), Cuxac-d’Aude (4 et 25 les mardis vendredis et samedis de 7 h à 12 h 30), Peyriac-de-Mer (4 et 15, les lundis et jeudis de 8 h à 13 h), Ginestas (3 et 20, les jeudis de 8 h à 12 h), Durban-Corbières (4 et 25, les mercredis de 10 h à 13 h), La Redorte (3 et 10, les mercredis de 8 h 30 à 11 h 30) sont ainsi aussi concernés, portant à 19 le nombre de villages où les marchés de plein air demeurent.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici