Ça ? Une rue, deux côtés, et l’obligation de porter le masque d’un côté, pas de l’autre ! Une situation cocasse, mais qui trouve une explication rationnelle. 
En effet, la Bormstraat traverse à la fois la province d’Anvers et celle du Brabant Flamand, comme le précise Sudinfo. Et Anvers a décidé de prendre des mesures drastiques dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Pas le Brabant Flamand. 
De fait, d’un côté de la rue, le masque est obligatoire. De l’autre, il ne l’est pas. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici