Les quatre personnes réinfectées n’auraient pas développé suffisamment d’anticorps pour neutraliser totalement le virus. 

Les cas de rechute sont très rares et la communauté médicale dispose de très peu d’éléments sur le sujet. Toujours est-il que la Catalogne a constaté ces dernières heures quatre cas de réinfection au coronavirus dont un cas sérieux dépisté chez un médecin de l’hôpital de Palamos. Les trois autres cas diagnostiqués seraient des coronavirus bénins. 

Selon les premiers éléments, les quatre personnes testées positives pour la seconde fois, n’auraient pas suffisamment développé d’anticorps pour éradiquer totalement le virus. Autre fait aggravant, deux des personnes réinfectées sont notamment un médecin et un personnel de santé, deux patients plus exposés que la moyenne de la population au risque de contamination. 

De son côté, le chef du service de médecine de l’hôpital de Palamós, Roca Toda, où le cas grave a été admis, a expliqué que le médecin de l’établissement avait eu une première infection légère  en mars dernier et qu’au mois d’août, il avait été admis aux urgences dans un état beaucoup plus grave. 
L’état de santé est ainsi plus préoccupant lors de cette deuxième infection si bien que le médecin “recontaminé” a été placé en réanimation. Mais toujours selon l’hôpital de Palamos, son état suivrait “une bonne évolution“. 

Autant d’éléments qui poussent les professionnels de santé à appeler à la plus grande prudence et à veiller au respect scrupuleux de mesures de protection. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici