Après les singes qui terrorisent une ville de Thaïlande, voici les chèvres de Grande-Bretagne. Les bêtes à cornes ont profité du confinement pour « assiéger » la ville de Llandudno au pays de Galles. Et s’attaquer aux buissons et autres espaces verts. 

En cette période de confinement, paraît-il que la nature reprend ses droits.

Une ville côtière du nord du pays de Galles a ainsi trouvé une autre raison au confinement. Et celle-là, elle est bonne. Un groupe d’une douzaine de chèvres a profité du confinement et des rues désertes pour faire main basse sur la ville de Llandudno. Et s’attaquer aux parterres de fleurs, aux buissons et autres espaces verts. 

Des chèvres connues sous les noms de chèvres du cachemire de Great Orme, dont la race a été importée depuis le nord de l’Inde. Et qui vit habituellement dans les champs sur les hauteurs de la ville. Mais qui n’avaient jamais osé s’aventurer jusque-là. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici