Deux couples ont été surpris par les gendarmes la semaine dernière dans le Doubs en violation des règles du confinement.

À deux reprises la semaine dernière, les gendarmes du Pays de Montbéliard (Doubs) ont surpris des couples en pleins ébats dans leur voiture, rapporte L’Est Républicain.

Samedi de ce week-end de Pâques, les militaires sont tombés sur deux jeunes gens occupés à se faire du bien dans un véhicule à 2 km au sud de Montbéliard.
Aucun des deux protagonistes n’a pu présenter une attestation de déplacement dérogatoire. Chacun d’entre eux s’est donc vu gratifier d’une amende de 135 euros pour ces ébats confinés, certes, mais pas au bon endroit. Gentleman, l’homme a tenu à payer les deux amendes de sa poche, assure France Bleu.

« Achats de première nécessité » et « exercice sportif »

Deux jours plus tôt, c’est dans la forêt de Mathay (au sud de Montbéliard) que les gendarmes avaient surpris un couple, également en pleins ébats sexuels, dans leur voiture.
Ces deux-là ont toutefois pu présenter une attestation aux forces de l’ordre. Madame avait coché la case « achats de première nécessité » et monsieur « exercice sportif à proximité du domicile ». Évidemment, les gendarmes n’ont pu retenir ces deux motifs comme valables. Le couple a donc été verbalisé de 135 € chacun.

Chers plaisirs de la chair.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici