Une ville reconfinée, un couvre-feu réinstauré, des établissements fermés et plus de 700 personnes à tester : voilà jusqu’où un non-respect de la quarantaine peut aller. 
 

Yasmine est Américaine, elle est âgée de 26 ans. Elle travaille dans une résidence pour les militaires US et leurs familles en Allemagne. 

Cet été, elle a pris des vacances bien méritées en Grèce. Mais à son retour, elle souffre de maux de gorge. Alors, elle reçoit la consigne de s’auto-confiner pendant 14 jours, dans l’attente de ses résultats aux tests de dépistage du coronavirus, qui devaient lui être transmis le 7 septembre. 

“Un bel exemple de stupidité”

Mais Yasmine n’a pas respecté les règles de quarantaine. Et s’est retrouvée dans un bar de Garmisch-Partenkirchen au soir du 3 septembre. Quelques jours avant qu’elle soit officiellement positive à la Covid-19. 

Résultat : la citoyenne américaine est désignée pour responsable d’avoir infecté 59 personnes à Garmisch-Partenkirchen. La ville a été reconfinée. Un couvre-feu a été instauré. Et la résidence dans laquelle elle travaille a fermé ses portes pendant 14 jours. Tous les clients du bar dans lequel elle se trouvait ont été appelés à subir un test de dépistage, soit plus de 700 personnes au total. “Un bel exemple de stupidité”, selon le gouverneur de Bavière, Markus Soeder. 

Traînée en justice, Yasmine risque jusqu’à 10 ans de prison. Ça fait cher la soirée. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici