Les salariés français contraints de garder leurs enfants pour des raisons liées à l’épidémie de coronavirus et placés dans l’impossibilité de télétravailler seront indemnisés dès le premier jour de leur arrêt de travail, a annoncé mercredi le ministère des Solidarités et de la Santé.

Le gouvernement s’engage à apporter des solutions aux parents n’ayant pas d’autre choix que de s’arrêter de travailler pour garder leurs enfants en raison de la fermeture de leur crèche, école ou collège, ou encore lorsque leurs enfants sont identifiés par l’Assurance-Maladie comme étant cas-contact de personnes infectées“, explique le ministère dans un communiqué.

Les salariés du secteur privé seront placés en situation d’activité partielle, les travailleurs indépendants et les contractuels de droit public bénéficieront d’indemnités journalières et les fonctionnaires seront placés en autorisation spéciale d’absence (ASA), a précisé le ministère.
Ce revenu de remplacement sera versé dès le premier jour de l’arrêt de travail et au plus tard jusqu’à la fin de la période d’isolement. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici