Quand le coronavirus s’attaque à l’industrie du cinéma. La Covid-19 a des incidences sur le monde entier. Forcément, la culture et le cinéma n’échappent pas à la règle. 

Quand le coronavirus s’attaque à l’industrie du cinéma. La Covid-19 a des incidences sur le monde entier. Forcément, la culture et le cinéma n’échappent pas à la règle. 

Disney en première ligne

Mastodonte du 7e art, Disney a ainsi décidé de reporter ses grands chantiers dont certains auraient dû marquer la saison estivale 2020. En cause, le processus très lent de réouverture des cinémas aux Etats-Unis. Lequel devrait encore être interrompu dans les régions où sévit la pandémie.

Ainsi, la sortie de Mulan, le remake du dessin animé de 1998, est reportée pour la quatrième fois depuis le début de l’épidémie. Prévu le 21 août dans les salles, le film a été reporté. Et cette fois-ci, aucune date n’a été fixée. 

Si les sorties sont chamboulées, les consignes sanitaires entraînent également des modifications des plans de tournages. C’est le cas d’Avatar. La suite des aventures imaginées par James Cameron, initialement prévues pour la fin de l’année 2022, est ainsi reportée à 2024. 

Idem pour Star Wars, dont la nouvelle trilogie ne verra le jour qu’à l’époque de Noël 2023. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici