L’économie française subie les conséquences de la fermeture des activités “non essentielles” durant le confinement.

Au deuxième trimestre 2020, le produit intérieur brut (PIB) a chuté de 13.8% selon l’INSEE, soit 19% de moins qu’au deuxième trimestre 2019.

L’arrêt des activités “non essentielles” durant le confinement entre le 17 mars et le 11 mai a fait chuter l’économie française. Une reprise graduelle et lente a débuté depuis la mi-mai.

Ainsi, les dépenses des ménages à la consommation ont chuté de 11%. Les exportations ont fortement baissé ce deuxième trimestre avec -25.5% alors que les importations ont baissé de 17.3%.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici