Le professeur Didier Raoult annonce au magazine Entreprendre qu’il va quitter la France. Il aurait été recruté par l’Université de Pékin.

C’est le magazine Entreprendre qui a dévoilé l’information ce mercredi 20 mai. Didier Raoult, à la tête de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée et personnalité controversée dans le monde médical pour ses travaux sur l’hydroxychloroquine, aurait été recruté par la Peking University Health Science Center (PUHSC), la faculté de médecine de l’Université de Pékin, la plus réputée du pays.

Selon nos confrères, il devrait intégrer ses nouvelles fonctions d’ici la fin de l’été. C’est en tout cas ce qu’il aurait écrit au PDG du groupe de presse Lafont presse-Entreprendre, Robert Lafont, pour lui réserver les premiers éléments de cette décision. 

“Ayant fait partie des rares journalistes à avoir eu un comportement exemplaire durant cette période, j’en profite pour vous réserver la primeur d’une information : mon départ prochain pour la Chine (d’ici la fin de l’été). J’ai en effet été recruté en qualité de Professeur par la Peking University (PUHSC), la faculté de médecine la plus réputée du pays, qui se trouve être très en pointe dans le domaine de la virologie. Il est devenu très compliqué d’entreprendre des projets de recherche dans le domaine de la santé en France, le secteur étant rongé par les querelles partisanes, la bureaucratie tentaculaire et le politiquement correct”. Voilà le courrier que le professeur a adressé à la publication pour justifier son départ vers la Chine.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici