L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a actualisé son expertise publiée en avril dernier sur la transmission potentielle de la maladie Covid-19 par l’intermédiaire des animaux domestiques.

L’Agence confirme dans un communiqué publié ce jeudi 19 novembre, qu’à ce jour, à la lumière de nouvelles données scientifiques, les animaux domestiques et les animaux sauvages ne jouent aucun rôle épidémiologique dans le maintien et la propagation du Covid-19 en France. L’Anses confirme que “la diffusion du virus est aujourd’hui le résultat d’une transmission interhumaine par voie respiratoire.”

L’agence de santé précise aussi que “certaines situations particulières, comme une forte concentration d’animaux réceptifs au Covid-19, appellent toutefois à la vigilance pour ne pas constituer, à l’avenir, un réservoir animal favorable à la propagation du virus.” Une précision du fait de l’actualité récente “au Danemark et aux Pays Bas (qui) a en effet montré des cas de contaminations humaines à partir de grands élevages de visons.”

En ce qui concerne les animaux de compagnie, “il est recommandé aux personnes atteintes par la Covid-19 de respecter les gestes barrières afin de limiter les risques d’infection de l’homme à l’animal, sans pour autant compromettre leur bien-être.”

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici