Une étude chinoise publiée le 16 septembre a analysé les données de 276 patients admis à l’hôpital de Zengdu pour des cas de Covid-19. Leur conclusion? Les porteurs de lunettes seraient moins nombreux que dans la population normale.

Au début de l’épidémie de coronavirus, des chercheurs chinois ont analysé les données concernant 276 malades du Covid-19 admis à l’hôpital Zengdu situé dans la province de Hubei (la même que Wuhan d’où est parti le coronavirus). 

Et ils ont fait une découverte étonnante dont ils ont publié leurs conclusions ce 16 septembre. Parmi les malades atteints de Covid-19, seuls 5% d’entre eux portaient des lunettes. Un chiffre étonnamment bas alors que dans la population générale, les personnes portant des lunettes représentent 31% du total.

L’étude a pris en compte ceux qui portent des lunettes régulièrement pendant huit heures par jour. Ils sont moins susceptibles de mettre leurs doigts dans leurs yeux, sachant qu’habituellement, ceux qui ne portent pas de lunettes portent la main à leurs yeux une bonne dizaine de fois… par heure.

Pas de généralisation du port des lunettes

Si l’étude met cette donnée en évidence, les auteurs se gardent bien de faire le raccourci qui voudrait que les lunettes protègent automatiquement du coronavirus. Ils n’appellent donc pas à généraliser le port des lunettes en complément de celui du masque.

Les auteurs de l’étude apportent d’ailleurs plusieurs limites à leur résultat. Le port du masque n’était d’abord pas généralisé et les gestes barrières peu appliqués dans la société au début de l’épidémie. Le nombre limité de patients de l’étude est une autre limite d’importance.

Alors pourquoi cette publication? Plus qu’une préconisation, les auteurs de l’étude recommandent le lancement de davantage d’études à travers le monde pour déterminer si le port de lunettes protégerait encore plus la population du coronavirus. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici