L’Espagne a enregistré dimanche 410 décès supplémentaires provoqués par le nouveau coronavirus en 24 heures, ce qui représente la faible augmentation quotidienne des morts depuis près d’un mois, a annoncé le ministère de la Santé.

Figurant parmi les pays les touchés par l’épidémie, l’Espagne déplore désormais 20.453 morts du fait de la maladie. Seuls les Etats-Unis et l’Italie comptent à ce stade davantage de décès liés au COVID-19.
Mais le chiffre de 410 décès est au plus depuis le 22 mars et est deux fois moins élevé que le pic de 950 atteint le 2 avril, des données qui suggèrent que le confinement mis en place dans le pays depuis le 14 mars commence à porter ses fruits.
Cela n’a toutefois pas empêché le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez d’annoncer samedi – jour qui a vu l’Espagne franchir le cap des 20.000 morts – qu’il allait demander au parlement de prolonger ce confinement jusqu’au 9 mai.
Il a cependant précisé qu’il y aurait davantage de souplesse dans son application, prévoyant notamment la possibilité pour les enfants de sortir de chez eux de temps à autre.
Le nombre de personnes contaminées a augmenté de 4.218, total supérieur de 20% à celui de samedi, pour s’établir à 195,944, le deuxième total le plus élevé au monde derrière les Etats-Unis.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici