Des solutions sont trouvées pour écouler les produits.

C’est évident. Le confinement, a des conséquences sur l’économie locale. Ajouté à la fermeture de la RN116, il est ressenti comme une double peine. Les producteurs de la montagne catalane, appuyés par le Parc, essayent de faire face à cette situation et s’organisent pour continuer à écouler leurs productions. L’habitude de vendre en circuit court favorise cette démarche toutefois difficile

Une marque promotionnelle

Le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes s’appuyant sur la Marque valeur Parc, aide les producteurs de son territoire à mieux se faire connaître. Promotions, spots radio, insertions presse et magazine, annuaire de la gastronomie, site internet national « consommer parc » y contribuent. Le parc accompagne les producteurs par leur mise en réseau avec d’autres partenaires sur le territoire.

Ne pas baisser les bras

La fermeture des restaurants et de certains marchés de plein air entraîne un manque à gagner important. Tous les producteurs marqués fonctionnent en circuit court. La plupart continuent la vente sur le lieu de production. Certains ont mis en place des livraisons. C’est le cas à la ferme fromagère Cal Gillet. « À Eyne, nous sommes trois agriculteurs. Avec la miellerie du Cambre et la Grange (veau, porc, canard gras), nous proposons des commandes groupées en Cerdagne et Capcir. Nous livrons à domicile, dans le respect des règles de sécurité. Cela nous permet d’entretenir le contact avec nos clients ce qui est fondamental pour nous« .

Les fromagers s’adaptent comme à la fromagerie le Dourmidou de Matemale. « Nous continuons à produire des lactiques, mais nous augmentons la production de tomes qui seront à maturité cet été« . Les plus en difficulté, sont ceux qui n’ont pas de lieu adapté ou accessible à l’accueil. Armelle Naudin apicultrice à Llugols, commune de Ria, est concernée. « Je vis dans un bel environnement, mais pour accéder chez moi, il faut emprunter une piste de 7 km. Je vends donc ma production de miel sur les marchés et en particulier ceux de Prades. Le marché a été réduit et je n’ai plus ma place, le miel n’est pas considéré produit prioritaire. Je pourrais livrer, mais c’est aléatoire. En ce moment je suis mobilisée par le travail sur les ruches« .

Ces petits producteurs ont besoin de votre soutien.

Retrouvez leurs coordonnées, lieux de distribution et circuits de livraison sur le site www.parc-pyrenees-catalanes.fr rubrique actualité. Vous pouvez aussi consulter Facebook et le site de bienvenue à la ferme.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici