Depuis des semaines, Daniel Ordoñez est enfermé dans le “W”, le grand hôtel de Barcelone à l’architecture emblématique.

Dans une chambre luxueuse située au 24e étage, le confiné du “W” dispose en tout cas d’une vue extraordinaire sur la Méditerranée. Mais quand cet Espagnol a accepté de rester dans l’hôtel le temps de l’épidémie de coronavirus, il ne se doutait pas que sa mission durerait aussi longtemps…

Daniel Ordoñez, le responsable de l’entretien de l’hôtel, est en effet le seul occupant cet établissement depuis deux mois, errant dans des salles désertes mais avec une mission à remplir, celle d’ouvrir les 1 400 robinets de l’hôtel, tous les cinq jours, afin d’éviter une propagation de la légionellose dans les tuyaux. L’eau doit couler pendant au moins 5 minutes. Un travail fastidieux mais néanmois crucial pour écarter tout problème qui pourrait retarder la réouverture de l’hôtel.

Daniel Ordoñez has an entire luxury waterfront hotel in Barcelona to himself — he lives on the 24th floor — because of the pandemic.

One of his tasks? Turning on 1,400 water taps every 5 days, which takes a full day.

Here’s how else he spends his time. https://t.co/Ac25jWLCPp

— The New York Times (@nytimes) May 17, 2020

Au départ, je pensais que je resterais ici pendant environ deux semaines, déclare Daniel Ordoñez au New York TimesMais maintenant ça en fait huit, avec pas de date de fin en vue.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici