L’agence Santé publique France a fait état mardi de 7.852 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures, soit 1.694 de plus que la veille. En Occitanie, l’ARS faisait état, ce mardi soir, d’un 60e décès du Covid-19 dans le département de l’Aude.

Le nombre de patients hospitalisés au cours des sept derniers jours s’élève, en France, à 2.713, ce qui fait 152 de plus que lundi, et parmi eux, 479 ont été admis en réanimation, soit 31 de plus que la veille. Le taux de positivité des tests est remonté de 5,3% à 5,4% et 866 foyers d’infections sont en cours d’investigations (+68 en 24 heures).

Trente-sept décès supplémentaires ont par ailleurs été recensés, ce qui porte le bilan à 30.999 morts depuis le début de l’épidémie en France.

Sept décès supplémentaires en Occitanie

Au niveau régionl, le 100e bulletin récapitulatif de l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie recense les principaux indicateurs d’activité hospitalière au 15 septembre: 276 hospitalisations en cours (+59), dont 51 en réanimation (+8) et 550 décès constatés en établissements de santé (+7) dont un dans l’Aude.

Au total, l’Aude déplore 60 victimes du Covid-19. Trois personnes sont actuellement hospitalisées.

Dans les Pyrénées-Orientales, le bilan ne change pas (36 décès) même si les hospitalisations augmentent (14 dont une en réanimation).

Ce 15 septembre, les indicateurs de circulation virale sont actuellement en nette augmentation en Occitanie. Selon l’ARS, il y a 752 cas positifs supplémentaires par jour dans la région. 4,7% des tests réalisés sont positifs en moyenne dans la région où 100.000 prélèvements ont été réalisés dans la semaine.

L’actualité récente a mis en lumière les situations difficiles que connaissent certains EHPAD qui sont confrontés à de nombreux cas positifs et aux décès de résidents. Actuellement, 28 Ehpad figurent parmi les 116 clusters répertoriés dans la région et en cours d’investigation.

Pour prévenir l’entrée du virus dans ces EHPAD, des mesures de protection sont renforcées partout, en veillant à éviter au maximum l’isolement de nos ainés. Dans chaque EHPAD, la détection d’un premier cas positif (résidents ou personnels) entraîne la suspension des visites et le dépistage de l’ensemble des personnels et des résidents. Ces mesures de protection renforcées sont ré-évaluées très régulièrement en fonction de l’évolution de la situation et du niveau de risque identifié pour chaque établissement.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici