La municipalité de la ville chinoise de  Wuhan, capitale de la province du Hubei et à l’origine de la pandémie de coronavirus, a décidé d’interdire la chasse et la consommation d’animaux sauvages pour les 5 prochaines années afin de prévenir le virus. 

Ainsi, la chasse aux animaux sauvages sera limitée à la recherche scientifique ou à la régulation de la population, et les autorités ont prévenu que des contrôles stricts seront effectués afin que ces mesures soient respectées, selon Daily Mail.  

La consommation d’animaux sauvages, pointée du doigt depuis le début de la pandémie, dans la mesure où cette pratique aurait pu être à l’origine du coronavirus est ainsi proscrite pour éviter une nouvelle carastrophe. 

Enfin, la ville chinoise de Wuhan, testera ses onze millions d’habitants suite à l’apparition de nouvelles infections pour la première fois depuis la fin du confinement, selon les médias officiels.

Tous les quartiers de la ville doivent élaborer un plan pour détailler comment ils envisagent de réaliser les tests sur les habitants des différents quartiers dans un délai de dix jours. Le projet devrait prioriser les groupes vulnérables et les zones résidentielles, selon le document de la commission responsable de la lutte contre le virus à Wuhan, rapporte Bloomberg.

Wuhan a vécu sous des mesures de confinement strictes du 23 janvier au 8 avril et semblait déjà donner le contenu du virus. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici