À partir du 9 juin, chaque citoyen européen vacciné appartenant à une zone verte pourra entrer en France sans réaliser de test PCR. 
 

Ce vendredi matin, Jean-Baptiste Djebarri, ministre des Transports, a confirmé l’information dévoilée par BFM, selon laquelle les voyageurs européens pourront entrer en France sans présenter de test PCR négatif. 

Le ministre délégué des transports a indiqué qu’une réciprocité de la matière était attendue des autres pays. Il explique ce matin sur Cnews, ” Autrement dit, quand vous allez en Grèce, la Grèce reconnaît le certificat français et inversement “. Le ministre a assuré que les niveaux des autorités sanitaires seront équivalents. 

Un code couleur par pays

Si dès le 9 juin ce sont seulement les voyageurs européens qui pourront entrer sur le territoire français sans test PCR négatif, Matignon propose dès lors un classement des pays du monde. Trois couleurs : vert, orange, rouge selon la situation sanitaire dans les différents pays. 

Le vert correspond à l’Union européenne hors Grande-Bretagne, l’Australie, la Corée du Sud et Israël. Les personnes vaccinées vivant dans ces pays pourront venir en France sans faire de test. Pour ceux qui ne sont pas vaccinés le test PCR reste obligatoire. 

Pour les pays en orange comme les Etats-Unis, la Russie ou encore le Maroc, les habitants de ces pays pourront venir en France sans avoir à présenter de tests. La seule différence réside dans le fait que s’ils ne sont pas vaccinés leur voyage devra être justifié par un motif impérieux. Le ministre du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, précise “C’est-à-dire que ne peuvent accéder au sol européen seulement des gens qui ont des motifs familiaux, des motifs professionnels assez restreints”, retranscrit Ouest France.

Les motifs impérieux ont eux aussi étaient dévoilés par Matignon, en même temps que la carte du monde tricolore. 

Les pays en rouge sont ceux où le virus circule de façon préoccupante. Le Brésil, l’Inde ou l’Argentine sont touchés massivement par le Covid-19. Jean-Baptiste Lemoyne a expliqué  “C’est-à-dire que ne peuvent accéder au sol européen seulement des gens qui ont des motifs familiaux, des motifs professionnels assez restreints”.

Valable sous certaines conditions 

Pour accéder aux déplacements “libres” dans l’Union Européenne, il faut être vaccinés avec les sérums reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA). Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont ceux autorisés. 

La preuve de vaccination est valable sous certaines conditions. Pour les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca, la vaccination est reconnue deux semaines après la deuxième injection. Pour Johnson & Johnson, c’est 4 semaines après la seule injection. Quant aux personnes ayant eu des antécédents de Covid-19 l’attestation de vaccination est valable deux semaines après l’injection. 

 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici