Deux gorilles du zoo de San Diego ont été testés positifs au COVID-19 après avoir présenté des symptômes de la maladie dans ce qui semble être la première transmission du virus à des singes, a déclaré le gouverneur de Californie.

Le mode de transmission par lequel les singes ont été infectés reste toujours à identifier et il faut encore déterminer si cette contamination s’est faite d’humain à singe ou entre singes, a ajouté Gavin Newsom, le gouverneur de Californie.
Un communiqué publié sur le site du zoo indique que les gorilles ont sans doute été contaminés par un membre du personnel asymptomatique, malgré le respect des règles sanitaires fixées par les centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC).
“Les résultats confirment que deux des gorilles ont été infectés par le SARS-CoV-2 et il est, pour l’instant, impossible d’écarter la possibilité que d’autres membres du groupe soient aussi contaminés”, ont annoncé les services vétérinaires du département de l’Agriculture américain.
“À part une congestion et de la toux, les gorilles se portent bien”, a déclaré la directrice du zoo de San Diego, Lisa Peterson.
Les gorilles font partie de la famille des grands singes ou hominidés qui englobe les orangs-outans, les chimpanzés, les gibbons et les humains.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici