Le Grand Prix de Singapour de Formule 1, prévu le 3 octobre, est annulé “en raison des problèmes de sécurité et de logistique posés par la pandémie de Covid-19”, a annoncé le promoteur de la course ce vendredi.

“Annuler l’évènement pour la deuxième année consécutive est une décision incroyablement difficile mais nécessaire au vu des restrictions qui prévalent sur les évènements organisés à Singapour”, explique Colin Syn, président adjoint du promoteur du GP, couru depuis 2008, dans un communiqué.
“Nous ne serions pas en capacité de délivrer aux spectateurs l’expérience qu’ils attendent ces dernières années tout en préservant leur santé et leur sécurité, ainsi que celle des sous-traitants, des volontaires et de notre personnel”, ajoute Syn.

Remplacé par la Turquie (Istanbul) ou la Chine (Shanghai) ?

Peu avant cette annonce, un porte-parole du promoteur du championnat du monde de F1, Formula One, avait indiqué à l’AFP “continuer de travailler avec tous les promoteurs (de GP) durant cette période incertaine et disposer de nombreuses options pour s’adapter si nécessaire”.
La Turquie (Istanbul) et la Chine (Shanghai), qui ont vu leurs GP reportés sine die un peu plus tôt cette saison, pourraient remplacer Singapour, les Etats-Unis pourraient aussi accueillir une deuxième course.
Il ne s’agit pas de la seule incertitude au calendrier de la deuxième partie de la saison 2021: à l’heure actuelle, se rendre au Brésil (7 novembre), en Turquie ou à Abou Dhabi (12 décembre) imposerait une quarantaine au retour à la majorité du personnel de la F1.
L’Australie (21 novembre) fait également preuve de prudence dans l’ouverture de ses frontières.
La 6e épreuve de la saison, sur un calendrier en prévoyant 23, est en cours ce week-end dans les rues de Bakou, en Azerbaïdjan.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici