Alors que le conseil de défense sanitaire se réunit ce soir et que de nouvelles restrictions pourraient être annoncées demain, le président du conseil scientifique suggère de revoir les conditions de fermeture des classes en cas de cas positifs au variant britannique.

Le conseil scientifique français juge qu’il n’est pas utile de fermer les écoles en France, malgré l’apparition d’un variant anglais plus contagieux du coronavirus sur le territoire, a déclaré mercredi son président, Jean-François Delfraissy.
“On pense que les données anglaises sur la pénétration du virus ne sont pas suffisamment claires pour nous pousser à fermer les écoles en France”, a expliqué Jean-François Delfraissy au micro de franceinfo. L’expert encourage toutefois à durcir les règles sur les fermetures des classes en baissant la jauge nécessaire, actuellement fixée à trois cas, en cas de présence du variant apparu en Angleterre.
Le président du conseil scientifique, qui a rendu mardi soir son avis au gouvernement avant un conseil de défense programmé ce mercredi matin, a ajouté qu’il ne prenait pas position sur la réouverture des lieux de culture. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici