La Chine poursuit ses mesures pour une politique « zéro Covid ». Il s’agit de limiter tout risque de propagation à un peu plus d’un mois de la grand-messe politique du congrès du Parti communiste qui a lieu le 16 octobre.

De nouvelles villes chinoises se sont ajoutées ce mercredi 7 septembre à la liste de celles qui recommandent à leurs habitants d’éviter les déplacements à l’occasion du week-end prochain. Nankin et Wuxi, deux grandes villes de l’est de la Chine, ont recommandé à leurs habitants de ne pas quitter les lieux pendant le week-end de la fête de la Lune qui s’étire du 10 au 12 septembre, faisant écho à des préconisations similaires faites par d’autres villes.

Une tradition vieille de 1300 ans

La fête de la Lune, aussi appelée la Fête de la mi-automne est une tradition asiatique ancienne de plus de 1300 ans. C’est la plus importante fête en Asie après celle du Nouvel an. C’est habituellement l’occasion de nombreux déplacement pour la célébrer en famille et partager des gâteaux de lune.

La Chine a signalé une légère augmentation du nombre de nouveaux cas mardi, soit 1.695, ce qui est faible par rapport aux normes mondiales, mais la politique « zéro-COVID-19 », qui vise à éradiquer toute chaîne d’infection, a conduit de nombreuses villes à imposer diverses restrictions de mouvement.

Créer un environnement social sûr et stable pour le congrès du parti

Ces recommandations visant à freiner la propagation du virus surviennent un peu plus d’un mois avant le congrès du Parti communiste, qui se tient tous les 5 ans, lors duquel le président Xi Jinping devrait obtenir un troisième mandat. À Pékin, la zone de développement économique et technologique de la banlieue de Yizhuang a déclaré que les responsables du Parti communiste ne devaient pas quitter la ville sans raison, tandis que ses résidents ont également été invités à rester sur place.

« L’ensemble de la zone (…) doit mettre en œuvre de manière stricte et assidue les diverses tâches de prévention et de contrôle du COVID, afin de créer un environnement social sûr et stable pour le congrès du parti », dit un communiqué des autorités. Pékin a signalé 14 infections pour la journée de mardi, soit le nombre le plus élevé en une seule journée la capitale depuis la mi-juin. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici