Avec un taux d’incidence en baisse sur le territoire français et l’été qui approche, la question du port du masque en extérieur se pose une nouvelle fois. Selon le gouvernement, les règles du port du masque ne seront pas levées avant fin juin. 
 

En France, le taux d’incidence est en baisse, une première depuis quelques mois. Celui-ci est passé en dessous des 100 contaminations pour 100.000 habitants, selon nos confrères de Nice Matin. Avec l’été qui arrive c’est comme un goût de liberté qui semble revenir, d’autant plus avec la vaccination qui s’accélère depuis quelques semaines. Pour les Français une question domine le débat, celle qui porte sur le port du masque en extérieur cet été.

Invité sur BFM TV ce dimanche 6 juin, Olivier Véran, répondait à des interrogations des Français. Selon lui, la circulation du virus baisse de 20 à 25 % chaque semaine avec un niveau d’hospitalisation comparable à celui du mois de septembre. Même si la situation sanitaire s’est “fortement améliorée”, le gouvernement ne semble pas vouloir relâcher les efforts. Ce dimanche, Olivier Véran assurait qu’il n’était pas question d’adoucir les règles pour ce mois de juin. Mais le ministre de la Santé s’est montré quelque peu rassurant, il a garanti aux Français que le port du masque en extérieur sera levé dès que possible “On ne demandera pas aux Français de porter le masque un jour de plus que ce qui sera nécessaire”. La vie sans masque devra cependant attendre la fin du mois de juin.

Des “règles différenciées” 

Si les règles du port du masque pourraient être assouplies à la fin du mois de juin, celles-ci devront s’adapter à certaines situations. Le ministre a expliqué sur le plateau de BFM qu’il pourrait y avoir des règles différenciées selon les endroits.

Les conditions ne seront pas les mêmes suivant l’endroit où l’on se trouve. Pour le port du masque sur les plages vides, Olivier Véran assure tout le monde comprendra que vous ne représentez aucun risque pour personne car il n’y a personne“. Mais dans une rue étroite où les distanciations sociales ne pourront être facilement respectées, le port du masque serait plus adapté. 

Une nouvelle rassurante 

Nombreux sont les Français à s’inquiéter de porter le masque sous des températures caniculaires, Olivier Véran les rassure : “on ne laissera pas les Français porter un masque en plein cagnard et avoir des marques de bronzage sur le visage“.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici