Le variant britannique fait toujours de gros dégâts au Royaume-Uni. Ce dimanche, le pays a enregistré plus de 50 000 nouveaux cas pour un 13e jour consécutif et 563 décès supplémentaires, dépassant ainsi le cap des 81 000 morts depuis le début de l’épidémie.  

54 940 personnes ont été testées positives ces dernières 24 heures au Royaume-Uni portant le total à 3 072 349 contaminations depuis le coup d’envoi de la pandémie. La Covid-19 y a causé 81 431 morts. 

Des chiffres qui inquiètent les autorités britanniques sachant que les données ont toujours plus de mal à remonter le week-end. 

Les écoles fermées, les garderies non

Le Secrétaire à la Santé, Matt Hancock, a annoncé ce dimanche que 350 millions de doses de vaccin sont commandées. L’objectif : que chaque citoyen reçoive une injection d’ici l’automne, à raison de 200 000 vaccinations quotidiennes. Avec un premier point de passage estimé à 13 millions de vaccinés d’ici la mi-février. 

Au Royaume-Uni aussi, les politiques sont sous le feu des critiques. En effet, des voix s’élèvent estimant que les mesures de confinement ne sont pas assez sévères. Certains ne comprenant pas pourquoi les écoles sont fermées alors que les garderies restent ouvertes. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici