Le Royaume-Uni se prépare à affronter 50.000 nouveaux cas d’infection quotidiens au Covid-19 à la mi-octobre si la tendance actuelle se confirme, a annoncé ce lundi devant la presse le chef du Conseil scientifique britannique.

Cette accélération de l’épidémie entraînerait alors “plus de 200 morts par jour” à la mi-novembre, a fait savoir Patrick Vallance, alors que 4368 cas ont été diagnostiqués ce lundi dans le pays, et 11 morts liés au coronavirus.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson examinait lundi l’éventualité d’un deuxième confinement face à la hausse des infections qui pourrait compromettre toute chance de reprise économique, alors que le pays s’est fortement endetté pour relancer son économie.

La Grande-Bretagne recense environs 6.000 nouveaux cas de contamination par jour, selon des données datant de la semaine passée, le nombre de personnes hospitalisées double tous les huit jours, et les centres de dépistage sont débordés.

Le ministre des Transports, Grant Shapps, a déclaré que le Royaume-Uni se trouvait à un moment critique et que toutes nouvelles mesures de restrictions devraient malgré tout permettre aux écoles et aux entreprises de rester ouvertes afin que le pays puisse surmonter cette crise.

Le Royaume-Uni est le pays européen le plus affecté par la crise sanitaire en nombre de cas, et le cinquième dans le monde.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici