Alors que les vacances d’été approchent à grands pas, Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, a déclaré ce jeudi sur Public Sénat que les Français qui se feront tester à l’étranger ne verront le coût de leur test que partiellement remboursé si son prix dépasse les 50 euros.

Si les tests PCR seront gratuits pour les étrangers en vacances en France cet été, les Français qui se feront tester à l’étranger, eux, pourraient n’être que partiellement remboursés selon le prix du test dans le pays au sein duquel ils auront séjourné. “Quand vous êtes un Français qui se fait tester à l’étranger, vous êtes soumis au dispositif du pays étranger”, a souligné Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux affaires européennes, ce jeudi matin sur Public Sénat. “Par exemple, en Grèce et en Espagne, c’est payant et parfois assez cher, en moyenne 150 euros. Il y a la possibilité d’être remboursé forfaitairement, en partie par l’Assurance maladie. Quand vous revenez en France, il faut faire une petite démarche, une déclaration”.

.@CBeaune “Ce n’est pas rien d’avoir les tests gratuits. Nous sommes seulement deux pays à le faire en Europe. Quand vous êtes français et que vous allez à l’étranger, vous êtes soumis au dispositif du pays étranger.” #BonjourChezVous pic.twitter.com/3TbfRHWExS

— Public Sénat (@publicsenat) June 10, 2021

Cette dernière donne accès à un remboursement à hauteur maximale de 50 euros.”Ça couvre le prix des tests PCR dans certains pays mais pas dans tous”, a poursuivi Clément Beaune, conscient qu’une telle différence de traitement pouvait être mal perçue par ses compatriotes. “Ça paraît d’une générosité excessive (de ne pas faire payer les étrangers, ndlr), mais on veut pour des raisons sanitaires que ce dispositif de tests soit rapide, gratuit, facile et accessible”, a-t-il avancé.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici