À compter de ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire devient le nouveau sésame permettant d’entrer dans les lieux de culture et loisirs. 

Le pass sanitaire – test Covid négatif de moins de 72h, une attestation de vaccination ou un test prouvant un rétablissement du Covid 19 – est entré en vigueur ce mercredi matin dans les “lieux de loisirs et de culture” rassemblant plus de 50 personnes, pour les personnes à partir de 12 ans. Ce justificatif sera demandé dans les parcs d’attractions et de loisirs, les musées, cinémas et les théâtres, mais aussi les salles de sport, les bibliothèques ou les foires. Chaque exploitant est chargé de contrôler la validité du pass sanitaire de l’ensemble de ses clients.

L’extension du pass sanitaire prévue début août 

D’autres établissements recevant du public seront concernés par cette mesure. Cependant, le projet de loi doit préalablement être voté et promulgué avant toute application. “Le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux, mais aussi dans les avionstrains et cars pour les longs trajets“, a déclaré Emmanuel Macron lors de l’allocution télévisée du 12 juillet. Le porte-parole du Gouvernement a également précisé “la nécessité d’être muni d’un pass sanitaire pour s’installer en terrasse”. Les salles de sport devraient également être concernées par cette nouvelle mesure. 

Une amende revue à la baisse 

En cas de non-respect des règles, une amende de 135 euros sera exigée aux clients refusant de présenter leur pass, et 1 500 euros pour les exploitants. Si les autorités constatent une seconde omission, l’amende pourrait être portée à 9000 euros. Dans le texte initial, le conseil d’Etat prévoyait une sanction pénale de 45 000 euros et 1 an d’emprisonnement en cas de non-vérification du pass sanitaire. Selon France Info, le gouvernement a promis de la souplesse durant les prochains jours. Après quelques jours de pédagogie, les sanctions seront toutefois appliquées. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici