La réouverture des restaurants et terrasses est encore loin mais cela n’empêche pas les Perpignanais de déjeuner sur le pouce, notamment quand le temps s’y prête comme ce mercredi 17 février.

Marina et ses amis ont acheté leur repas aux Halles Vauban. En temps normal, ils auraient consommé sur place pour profiter de la convivialité du lieu : « Il y a de la musique et on peut rencontrer des gens », confie Yann. À cause des restrictions sanitaires, le groupe de quatre étudiants s’est donc installé sur les bancs de la place Arago. « On aurait pu aller chez moi mais il fait beau donc on préfère être dehors. Et on a l’habitude de manger à l’extérieur de toute façon », raconte Marina.

À l’inverse, Samia et Pierrick n’ont pas l’habitude de pique-niquer. Mais en voyant le beau temps, ils ont saisi l’occasion de faire une sortie en ville pour se rassasier : « On est souvent en terrasse, mais finalement on était en train de se dire qu’on était bien ici », déclare Samia.

Élisa et Ambre, quant à elles, seraient « sûrement sur ce banc même sans le Covid. On n’a pas beaucoup d’argent ». Les deux étudiantes ont donc l’habitude de manger en plein air dans divers endroits, notamment à la place Arago. Elles déplorent tout de même la fermeture des terrasses.

Pour Giulia et Clara, la fermeture des restaurants est bel et bien une contrainte : « Je pense qu’il n’y a pas de contaminations dans les restaurants, surtout quand les tables sont dehors. Ils devraient rouvrir », confie Giulia. Elles y voient quand même un avantage, celui d’avoir l’occasion d’aller dehors au lieu de se restaurer à la cafétéria en période de cours.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici