Le Conseil des ministres a demandé ce mardi au Congrès espagnol la prolongation pour une période de six mois, jusqu’au 9 mai prochain, de l’état d’alerte décrété dimanche dernier en Espagne. Cette décision supprime… Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici