La Commission européenne a annoncé mercredi un accord avec Moderna pour la fourniture de 150 millions de doses supplémentaires de son vaccin contre le COVID-19 en 2021, soit un quasi-doublement des volumes convenus précédemment avec l’entreprise biotechnologique américaine.

Dans le cadre de cet accord, dont Reuters avait fait état dès lundi, l’UE dispose d’une option sur 150 millions de doses supplémentaires en 2022. Soit, un total de 300 millions.

\ud83c\udd95 La Commission a aujourd’hui approuvé un nouveau contrat pour l’achat de jusqu’à 300 millions de doses supplémentaires du vaccin développé par @moderna_tx.

Le portefeuille diversifié de vaccins de l’UE \ud83c\uddea\ud83c\uddfa permet l’accès des Européens à plus de 2,5 milliards de doses. pic.twitter.com/tqAIpC80Ne

— Commission européenne \ud83c\uddea\ud83c\uddfa (@UEFrance) February 17, 2021

L’UE avait déjà passé commande de 160 millions de doses pour cette année. Les livraisons ont commencé en janvier avec l’objectif d’atteindre 10 millions de doses livrées d’ici fin mars. Des retards ont toutefois été enregistrés jusqu’à présent.

Avec cette nouvelle commande, qui a été confirmée par Moderna, l’UE recevra au total 2,6 milliards de doses de vaccins contre le COVID-19 auprès des différents laboratoires, a déclaré la Commission européenne.

L’UE s’est fixée pour objectif de vacciner d’ici la fin de l’été 70% des adultes qui composent sa population de 450 millions d’habitants.

“Cela nous rapproche de notre principal objectif: garantir que tous les Européens ont accès à des vaccins sûrs et efficaces le plus rapidement possible”, s’est félicité la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici