Le projet de loi sur le pass sanitaire sera débattu ce mardi 20 juillet au Parlement après avoir été validé lundi par le Conseil d’État.

Ce mardi, les professionnels des cafés, bars et restaurants mettent des jalons au projet de pass sanitaire conditionnant l’entrée des clients dans leurs établissements.  Ils veulent notamment assumer une “obligation de moyens”, pour que leurs clients puissent scanner à partir du mois d’août leur pass sanitaire à l’entrée de leurs établissements mais rejettent toute idée de “contrôle systématique” du pass sanitaire.

Nous continuons de penser que le contrôle du pass sanitaire des clients est impossible de manière systématique pour nos professionnels“, a déclaré à l’AFP Franck Trouet, porte-parole du syndicat des indépendants de l’hôtellerie-restauration, le GNI.

Quid des écoles ?

Toujours au sujet des pass sanitaires, le Haut Conseil de la Santé Publique recommande l’instauration du pass sanitaire à l’école et à l’université. Dans son dernier avis, le Haut Conseil de la Santé Publique recommande en effet l’utilisation du pass sanitaire “lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs”.

Cette annonce intervient au lendemain des propos du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal qui avait déclaré qu’une telle mesure n’était “pas prévue”.

Enfin, Le décret qui étend le passe sanitaire aux établissements de loisirs et de culture de plus de 50 personnes lève l’obligation du port du masque dans ces lieux. Il pourra toutefois être imposé par les préfets ou par l’exploitant de ces établissements.
 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici