Alors que certaines compagnies aériennes souhaitent la mise en place de cette mesure qui conditionnerait l’accès aux transports aux personnes vaccinées contre le Covid-19, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari et son homologue à la Culture, Roselyne Bachelot, ont écarté cette idée.

“On a une campagne de vaccination qui commence partout dans le monde, avec une volonté d’avoir une immunité collective sans recourir à une segmentation de la population… Olivier Véran l’a rappelé hier : tout le monde ne peut pas être vacciné, parfois pour des raisons médicales”, a expliqué Jean-Baptiste Djebbari ce lundi sur le plateau de ‘LCI’.

“À mon avis, le sens de l’histoire c’est d’accélérer l’effort sur la vaccination […] Et de ne pas avoir de catégories de population, de ne pas avoir une segmentation de la population”, a insisté le ministre délégué aux Transports, qui n’est donc pas favorable à cette mesure.

\ud83d\udde3 @jmaphatie : “Est-ce que vous envisagez de conditionner l’accès à un avion ou à un train à quelqu’un qui est vacciné ?

\ud83d\udde3 @Djebbari_JB : “Le sens de l’histoire, c’est d’accélérer sur le vaccin […], et de ne pas recourir à ce genre de segmentation.”

\ud83d\udcfa #La26. pic.twitter.com/FhG1dL5nUC

— LCI (@LCI) January 11, 2021

Illégal

Cette idée du “passeport vaccinal” avait été proposée notamment par la compagnie aérienne australienne Qantas, en novembre dernier. Elle entendait mettre la mesure en place pour ses vols internationaux dès qu’un vaccin serait disponible. “Nous envisageons de changer nos conditions d’utilisation pour les voyageurs internationaux, pour leur dire que nous demanderons aux gens de se faire vacciner avant de pouvoir monter à bord de l’avion”, avait affirmé son patron Alan Joyce à ‘Channel Nine’.

Pour la France, “la réponse est plutôt non, dans la mesure où nous avons un processus de vaccination collectif partout en Europe”, a ainsi estimé Jean-Baptiste Djebbari, précisant que “dans la majeure partie des pays, c’est illégal”.

Idée “choquante”

L’idée d’un “passeport vaccinal” pour les spectacles avait également été évoquée. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a également rejeté cette proposition ce dimanche. “L’idée me paraît choquante, à l’unanimité, les acteurs du spectacle vivant l’ont rejetée”, a-t-elle fait savoir.

La ministre a toutefois montré son intérêt pour les expérimentations de spectacles au protocole sanitaire spécifique comme celle mise en œuvre en décembre dernier à Barcelone. “Ce que je trouve intéressant, c’est la façon dont ça s’est déroulé : tous les spectateurs ont été testés négatifs avant de rentrer dans la salle. C’est de ça dont nous discutons avec les acteurs du spectacle vivant : de la logistique à mettre en place”, a-t-elle expliqué.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici