Pfizer et BioNTech disposent de nouvelles données montrant que leur vaccin contre le COVID-19 peut être conservé à des températures moins basses, ce qui pourrait faciliter sa distribution et son stockage dans de simples congélateurs de pharmacie, ont-ils déclaré vendredi.

Les deux laboratoires ont présenté ces données à l’autorité fédérale de santé (FDA) aux Etats-Unis et lui ont demandé d’assouplir ses exigences pour la conservation de leur vaccin. Ces nouvelles données vont aussi être transmises à d’autres autorités réglementaires dans le monde dans les prochaines semaines.
Une porte-parole de BioNTech a refusé de fournir des précisions sur le calendrier de présentation de ces données et sur les autorités auxquelles elles seront soumises en dehors des Etats-Unis.

Le vaccin peut désormais être conservé entre -25° et -15° Celsius

Actuellement, le vaccin de Pfizer et BioNTech doit être conservé entre -80° et -60° Celsius, ce qui nécessite des super-congélateurs aussi bien pour son transport que pour son stockage.
D’après les deux laboratoires, les données transmises à la FDA indiquent que les doses peuvent être conservées jusqu’à deux semaines .
“Les données qui ont été soumises pourraient faciliter la manipulation de notre vaccin dans les pharmacies et fournir davantage de souplesse aux centres de vaccination”, a dit Ugur Sahin, le directeur général de BioNTech.
L’entreprise allemande de biotechnologie a précisé avoir initialement conseillé une conservation à -70° Celsius par souci de précaution après avoir commencé relativement tard ses tests sur la stabilité et la résistance du vaccin.
Ce vaccin Pfizer-BioNTech est aussi autorisé dans l’Union européenne, entre autres.
Celui de Moderna, qui repose sur la même technique de l’ARN messager et est également autorisé aux Etats-Unis et dans l’UE, peut pour sa part déjà être conservé entre -25° et -15° Celsius.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici