Alors que le Premier ministre, Jean Castex, annonçait, ce mercredi 21 juillet, que le port du masque n’était plus obligatoire dans les établissements soumis au pass sanitaire, le préfet des Pyrénées-Orientales décidait de ne rien changer.

“Le Premier ministre a bien précisé que, selon la situation épidémique, cette mesure pouvait être amendée. Le taux d’incidence est de 422 cas pour 100 000 habitants ce mardi sur le département, j’ai donc choisi de maintenir le port du masque dans les établissements soumis au pass sanitaire”, précise Etienne Stoskopf. Les cinémas, les théâtres, les festivals, entre autres, sont concernés par cet arrêté préfectoral.

“Mais bien sûr pas les sites où le port du masque est impossible comme les piscines. La situation reste très tendue dans le département, ce n’est pas le moment de relâcher. Les lieux soumis au pass sanitaire peuvent accueillir des mineurs, qui eux n’y sont pas soumis. Ces mineurs peuvent contaminer des personnes plus âgées qui ne seraient pas vaccinées. Et dans les Pyrénées-Orientales, le taux de mineurs positifs au Covid est élevé”, ajoute le préfet. Le taux d’incidence était hier de 98 cas pour 100 000 chez moins de 18 ans dans le département, selon le site Covid Tracker.

“Selon les circonstances et l’évolution de la situation sanitaire, ces mesures peuvent évoluer”, conclut Etienne Stoskopf. À noter enfin, que désormais, les personnes vaccinées ne seront plus considérées cas contact en France.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici