La stratégie de réouverture annoncée par Emmanuel Macron a été affinée au cours des dernières concertations. 

Réouverture progressive des lieux recevant du public 

Voici ce qu’il faut en retenir :

À partir du 19 mai :

– couvre-feu décalé à 21h ;
– terrasses extérieures : 50% de la capacité, tables de 6 maximum ;
– commerces, marchés couverts : 8 m2 par client ;
– musées : 8 m2 par visiteur ;
– cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 35% de l’effectif, jusqu’à 800 personnes par salle ;
– télétravail maintenu ;
– rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
– bibliothèques : 1 siège sur deux ;
– parcs zoologiques en plein air : 50% de l’effectif ;
– lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 3, en quinconce entre chaque rangée ;
– cérémonies funéraires : 50 personnes ;
– enseignement supérieur : 50% de l’effectif ;
– casinos : 35% de l’effectif ;
– danse : reprise pour les mineurs ;
– activités sportives de plein air : 10 personnes, uniquement sans contact ;
– compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact ;
– spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 35% de l’effectif, jusqu’à 1 000 personnes (assises, pas debout) ;
– pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics prioritaires comme les scolaires ;
– thermalisme : 50% de l’effectif ;
– reprise des festivals de plein air assis : jauge de 35% jusqu’à 1 000 personnes

À partir du 9 juin :

– couvre-feu décalé à 23h ;
– télétravail assoupli ;
– commerces, marchés couverts : 4 m2 par client ;
– terrasses extérieures : 100% de la capacité, tables de 6 maximum ;
– réouverture des cafés-restaurants en intérieur : jauge de 50%, tables de 6 maximum ;
– musées : 4 m2 par visiteur ;
– cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 65% de l’effectif, jusqu’à 5 000 personnes par salle. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.
– lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 2 ;
– cérémonies funéraires : 75 personnes ;
– enseignement supérieur : 50% de l’effectif jusqu’à la rentrée de septembre ;
– spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 65% de l’effectif, jusqu’à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
– pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics non prioritaires jusqu’à 50% de l’effectif ;
– réouverture des salons et foires : 50% de l’effectif, jusqu’à 5000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
– festivals de plein air assis : jauge de 65% jusqu’à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
– rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
– thermalisme : 100% de l’effectif ;
– casinos : 50% de l’effectif. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
– bibliothèques : 1 siège sur deux ;
– parcs zoologiques en plein air : 65% de l’effectif ;
– danse : reprise pour les majeurs, sans contacts, 35% de l’effectif :
– activités sportives de plein air : 25 personnes, reprise des sports avec contact ;
– compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 500 personnes.

Dès le 30 juin :

– maintien des mesures barrière et distanciation physique ;
– levée du couvre-feu ;
– pass sanitaire pour les événements extérieurs et intérieurs de plus de 1000 personnes ;
– levée des limites de jauge (selon situation locale) dans les établissements recevant du public ;
– compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 2 500 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
– reprise des festivals de plein air debout : 4 m2 par festivalier. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

“Concernant les discothèques, leur fermeture fera l’objet d’une clause de revoyure mi-juin afin de définir les conditions de réouverture”, affirme le gouvernement.

Pass sanitaire

Le pass sanitaire sera obligatoire à partir de 11 ans et uniquement dans les grands rassemblements. “En aucun cas, il ne s’agira d’appliquer ce pass dans la vie quotidienne des Français”, rappelle le gouvernement dans le communiqué. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici