En 24 heures, l’Espagne enregistre ce vendredi une hausse record du nombre de nouveaux cas et le Royaume-Uni connaît son plus fort bilan de décès. En Italie, la situation continue également à se dégrader.

En Espagne, hausse record des cas depuis octobre

L’Espagne a recensé vendredi 25.456 nouvelles contaminations par le coronavirus, ce qui représente la plus forte hausse en 24 heures depuis octobre, la hausse du taux d’infection continuant à s’accélérer depuis la période des fêtes.

Le nombre total de cas depuis le début de la pandémie est passé à 2.050.360, tandis que le nombre de décès a augmenté de 199 pour atteindre 51.874, selon les données officielles.

1.325 décès en 24 heures au Royaume-Uni

L’épidémie de COVID-19 a fait 1.325 décès supplémentaires en 24 heures au Royaume-Uni, où il s’agit du bilan quotidien le plus lourd depuis qu’elle s’est déclarée.

Le précédent record, qui était de 1.224 morts, remonte au 21 avril dernier. Les autorités sanitaires font par ailleurs état de 68.053 nouvelles infections.

L’Angleterre est entrée cette semaine dans une nouvelle phase de confinement et Londres a été déclarée en situation d'”incident majeur”, en raison de l’affluence dans les hôpitaux qui risquent d’être submergés par la variante hautement contagieuse du coronavirus apparue en Angleterre.

620 décès et 17.533 nouvelles infections en Italie

Le ministère italien de la santé a fait état vendredi de 620 décès supplémentaires dus au coronavirus, contre 414 la veille, ce qui porte le bilan à 77.911 morts.

Le nombre quotidien de nouvelles infections est passé de 18.020 jeudi à 17.533, portant le total à 2,24 millions de cas depuis le début de l’épidémie.

Le nombre de patients en soins intensifs est resté inchangé à 2.587. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici