Un « comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires », qui va succéder au Conseil scientifique et qui sera composé de 19 membres, est créé par un décret paru dans le Journal officiel de ce dimanche, où est promulguée la nouvelle loi sanitaire.

Le Conseil scientifique qui rythmait la vie sanitaire des Français depuis le début de la pandémie fait désormais partie du passé. Il laisse la place à un comité qui sera chargé d’une veille sur « les risques sanitaires liés aux agents infectieux atteignant l’homme et l’animal, aux polluants environnementaux et alimentaires, et au changement climatique« . Il devra notamment « émettre des recommandations lorsqu’une projection fait apparaître un risque sanitaire« , a notamment déclaré le cabinet du ministre de la Santé François Braun.

Ce comité sera présidé par une personnalité qualifiée, désignée par les ministres de la Santé et de la Recherche, et composé de « 16 personnalités scientifiques ou professionnels de santé, d’un représentant des patients, d’un représentant des citoyens« , selon le décret.

Le nouveau « comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires » est officiellement créé par décret.

Chargé notamment d’émettre des « recommandations lorsqu’une projection fait apparaître un risque sanitaire », il sera composé d’une vingtaine de membres (pas encore connus). pic.twitter.com/X2n5lIxPfc

— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) July 31, 2022

« En cas de crise sanitaire », son président pourra « proposer de faire appel à des personnalités supplémentaires pour leurs expertises spécifiques ». Les membres du comité seront nommés « pour une durée de deux ans, renouvelable une fois ».

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici