Face à l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron a convoqué un nouveau Conseil de défense ce mercredi matin. 

Lutte contre la Covid-19, le combat continue. Et cette semaine s’avère décisive pour trois raisons : un, les chiffres ne sont pas particulièrement bons même si 3 592 nouveaux cas “seulement” ont été recensés ces dernières 24 heures. Les chiffres du lundi étant toujours à prendre avec la plus grande précaution, les données ayant du mal à remonter durant le week-end. Un week-end justement marqué par des chiffres très inquiétants (plus de 40 000 contaminations). 

Ensuite, une étude nationale réalisée sur le variant britannique doit révéler ses premières conclusions. Des informations très attendues au vu des ravages que provoque le mutant dans d’autres pays, notamment au Royaume-Uni. Enfin, c’est autour du 15 janvier que doit se répercuter “l’effet 31 décembre”. Reste à savoir si les Français ont respecté – ou non – les consignes sanitaires durant le Nouvel An. 

Pas de reconfinement, plutôt un couvre-feu généralisé

Alors que plusieurs voix réclament un reconfinement strict, Emmanuel Macron a convoqué un nouveau Conseil de défense ce mercredi matin. Un Conseil qui devrait être suivi, comme d’habitude, par une conférence de presse le jeudi. Ce mercredi, si un reconfinement ne devrait pas être décidé, la piste du couvre-feu à 18h généralisé, soit sur l’ensemble du territoire, sera étudiée, selon BFM TV. Un couvre-feu qui ne concerne pour l’heure, que 25 départements en France. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici