Les autorités de santé danoises jugent envisageable de permettre l’administration du vaccin contre le COVID-19 d’AstraZeneca aux personnes qui le souhaitent, rapporte lundi l’agence de presse Ritzau.

Le Danemark a été mercredi dernier le premier pays du monde à annoncer qu’il allait définitivement arrêter d’administrer ce vaccin développé avec l’université d’Oxford en raison des cas – très rares mais sévères – de caillots sanguins que l’AEM.

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici