La pandémie de Covid n’est pas encore terminée. De nouveaux variants, descendants d’Omicron, se font menaçants à l’approche de l’hiver. Reste à savoir si l’immunité sera suffisante face à ces nouvelles souches dont on ne connaît pas encore la sévérité. 

Quoi qu’il en soit, le Covid laissera des traces. Le Covid long en est la preuve. Avec des symptômes qui peuvent encore frapper plus d’une année après l’infection

A lire aussi : Covid : un nouveau variant qui échappe à l’immunité pourrait doubler son nombre de contaminations tous les quinze jours, les Américains donnent l’alerte

D’autres conséquences sanitaires sont aussi constatées : « Les infections par certains agents pathogènes résistants aux antibiotiques connus sous le nom de superbactéries ont plus que doublé dans les établissements de santé en Europe »« Le rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) indique que les cas signalés de deux agents pathogènes hautement résistants aux médicaments ont augmenté en 2020, la première année de la pandémie de COVID-19, puis ont fortement bondi en 2021 », rapporte l’agence de presse Reuters.

Il s’agirait du groupe de bactéries Acinetobacter et de la bactérie Klebsiella pneumoniae

« Pandémie silencieuse »

Selon Dominique Monnet, responsable de l’ECDC, le phénomène est dû « à des épidémies dans les unités de soins intensifs des hôpitaux où les infections résistantes aux antimicrobiens étaient déjà répandues », affirmait-il en conférence de presse. Mais aussi à la « prescription d’antibiotiques plus larges pour traiter le COVID-19 et d’autres infections bactériennes pendant les longs séjours à l’hôpital »

Ce n’est pas la première fois que les superbactéries inquiètent. Les experts qualifieraient traditionnellement les infections aux superbactéries « d’épidémie silencieuse ». Avec un bilan terrible : 1 million de morts par an. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici