Wong Yoon-loong, 46 ans, et Nilsson Lau, 45 ans, travaillaient pour la compagnie Cathay Pacific au moment des faits. 

La politique zéro Covid. Après coup, force est de constater que tenir sur la durée est impossible. Même un pays comme la Chine a mis un genou à terre face au virus, finissant par être débordé par la pandémie. Comme le monde entier en somme. 

Hong Kong aussi, a mené une politique zéro Covid, finalement abandonnée au mois de septembre dernier. Cela ne l’a pas empêché d’enregistrer plus de 10 000 morts et de présenter le plus haut taux de mortalité de toute l’Asie. La faute au variant Omicron… et à deux stewards. 

Ce jeudi, deux stewards de la compagnie aérienne Cathay Pacific (Hong Kong) ont été reconnus coupables d’avoir propagé le virus. 

Restaurant et shopping

Vu leur profession, Wong Yoon-loong, 46 ans, et Nilsson Lau, 45 ans, n’étaient pas placés sous un régime aussi restrictif que le reste de la population. C’est-à-dire qu’ils n’avaient pas l’obligation de rester confinés dans leur chambre d’hôtel. Néanmoins, lors d’une escale à Noël 2021, ils étaient pris la main dans le sac en train de dîner au restaurant avec des amis et de faire du shopping. 

Grâce au traçage des premiers cas d’Omicron, les autorités ont pu remonter jusqu’aux deux hommes, révèle tf1info.fr. Ce jeudi, ils étaient ainsi jugés coupables d’avoir propagé le variant Omicron à Hong Kong. Déjà licenciés de leur compagnie, ils encourent une peine de 6 mois de prison et une amende de 620 euros. 

Source sur l’indépendant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici